Pourquoi pédaler en danseuse ?

Analyse, technique !

Définition

La position dite « en danseuse » est adoptée par le cycliste lorsqu’il pédale debout sur les pédales, fesses décollées de la selle.

 

Quand pédale t-on en danseuse ?

Souvent la danseuse est utilisée pour augmenter l’intensité de l’effort au moment d’une relance, d’une attaque, d’un sprint, d’une accélération….

Dans les montées, pédaler en danseuse n’est pas synonyme d’accélération. Au contraire même il est d’un grand intérêt à ne pas modifier l’intensité de l’effort.

 

Quels sont les muscles sollicités ?

Mais aussi les bras, les épaules,les abdos, les dorsaux…

 

La Technique :

Positionner les mains sur les cocottes de frein, se mettre debout sur les pédales, avancer le bassin pour que la masse et le centre de gravité ss transfèrent vers l’avant.

Effectuer un mouvement de balancier du guidon de droite à gauche à droite…  

Attention le corps bouge peu contrairement au vélo entier qui se balance.

Le poids du corps permet d’appuyer sur les pédales. Si l’on se positionne assez en avant, il est également possible de tirer sur les pédales pour une meilleure efficacité.

Pour éviter un essoufflement rapide et important, il est nécessaire d’utiliser un braquet plus important que si l’on restait assis. Puis dès que l’on s’asseoit il faut changer à nouveau de braquet pour retrouver une meilleur vélocité.

Les inconvénients :

entraîne une hausse du rythme cardiaque.

accélère la fatigue si l’on maîtrise mal la gestuelle,

Est plus énergivore que la position assise.

 

Les avantages :

de soulager le quadriceps (muscle de l’avant de la cuisse),

d’économiser le quadriceps en alternant régulièrement la position assise et debout,

de produire des accélération plus efficaces que si l’on reste assis,

de mieux passer les côtes à très fort pourcentage.

 

Comment progresser ?

Il faut optimiser la gestuelle:

  • mains sur les cocottes,
  • buste droit,
  • bassin en avant, au minimum dans l’axe du pédalier,
  • le corps bouge le moins possible, seul le  vélo se balance entre les jambes.

Il faut changer de braquet pour maintenir le plus possible la position de danseuse.

Si la position “en danseuse” n’est pas naturelle pour vous, il faut se forcer à l’utiliser de manière régulière,

aussi bien sur le plat qu’en côte.

Vous pouvez par exemple choisir de rouler 1 minute en danseuse, puis 1 minute assis, puis 1 minute en danseuse, puis…..  à répéter le plus souvent possible en faisant preuve de progressivité.

 

Position naturelle pour certain,
impossible pour d'autre,
elle reste très utile.

Envie d'ailleurs et de cyclisme ?
Visitez nos séjours